Joyeux Noël

/Merry Christmas

Joyeux Noël ! Tante Françoise nous reçoit toutes et tous pour la grande cousinade annuelle ; rassemblement pendant lequel chacun-e rencontrera ses semblables, ses autres, son autre, entre malaise et débordement.

Mathieu Huot est lui-même. Mathieu Huot est Tante Françoise. Il est aussi la Bête Humaine. 

Le temps d'une soirée conviviale et de bon goût, nous serons invité-e-s à partager petits fours, anecdotes et chansons auprès de lui, auprès d'elle. 

Auprès de qui, auprès de quoi ? Qui est-il vraiment ? Le sait-il lui-même ? Et nous, savons-nous qui nous sommes ? 

Quelle est la part en lui, en nous, de faux semblants, de vraie hypocrisie ? 

Joyeux Noël, ou quand le rassemblement familial vire à la crise existentielle. C'est un constat commun, souvent banal, mais essentiel. 

En effet, il n'est rien de plus étouffant que de subir le poids des obligations, le poids de la norme, entouré-e de celles et ceux qui nous sont proches.

Il n'est rien de plus violent que de devoir agir selon des codes prédéfinis par une société qui nous intime l'absence de débordement.

Ce qui est jouissif, c'est que parfois ça déborde malgré tout. Ce qui est touchant, c'est que ça déborde au beau milieu de nos proches. 

Parce que le rituel, bon an mal an, nous rassemble. 

Merry Christmas ! Aunty Françoise hosts us all for the great yearly cousinade  - a meeting while each one of us will meet their alikes, their others, their other, somewhere between ill-at-ease and overtaking.

Mathieu Huot is himelf. Mathieu Huot is Aunty Françoise. He is also the Human Beast.

For the time of a welcoming, good taste evening, we will be invited to share his buffet, anecdotes and songs right next to him, right next to her.

Right next to whom, right next to what ? Who is he really ? Does he even know himself ? Do we ourselves know who we are ?

What is his or our part of pretending, of real hypocrisy ?

Merry Christmas, or when the family gathering turns to a life crisis. Which is a common, often banal - though essential - statement.

Indeed, nothing is as choking as crawling under the burden of obligations, norm, surrended by those who are close to us.

Nothing is more violent than having to  act according to codes pre-determined by a society that forbids any overtaking.

What brings pleasure is that sometimes something overtakes anyhow. What is touching is that it overtakes while amongst our close ones.

Because a ritual, all in all, gathers us all.

Production / Production : Compagnie Mahu

Mise en scène : Aurélie Lemaignen

Jeu, écriture, chansons : Mathieu Huot

 

Jan. 2020 : Résidence. Gigors Electric, Drôme, France.

Apr. 2020 : Folie des Artistes, Festival Echographies #2, Parc de la Villette, Paris.

Compagnie Mahu

43 rue des Gravilliers

75003 Paris

contact@compagnie-mahu.com

tel : 00 33 (0)6 18 93 49 67

  • Vimeo Social Icon
  • YouTube Social  Icon
  • Facebook Social Icon

© 2017 pour Compagnie Mahu